Published On: Sun, Apr 17th, 2011

Retour à notre époque grâce à Les Fridolinades -Nouvelles en français avec David Grégoire 17 Avril, 2011

Share This
Tags

Photo : Marc LeMyre

Alexandria ON - Le Centre culturel « Les trois p’tits points… » présentait le spectacle Les Fridolinades à l’école secondaire catholique Le Relais, à Alexandria, le 14 avril dernier. Les Fridolinades, du Théâtre la Catapulte et du Théâtre français de Toronto, est un spectacle actuel composé de cinq sketchs, de quatre monologues et de quelques chansons écrites par le père de la dramaturgie québécoise, Gratien Gélinas.

 

 

Basé sur le comique de situation et sur le personnage de Fridolin, Les Fridolinades retranscrit la vie de la classe ouvrière montréalaise de l’avant-guerre et de la Seconde Guerre mondiale, dans les années 1930-1940.

 

 

 

Fridolin, le personnage principal, raconte naïvement, et avec humour, son quotidien (un dimanche matin, au bingo, des jeux à la radio…) sous des thèmes intemporels comme l’amour, la guerre, les jeux et la famille. Le tout, dans son endroit rêvé, le grenier de Gugusse.

 

 

Fridolin est un gamin des ruelles qui dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas. Il ne se gêne pas de commenter les mœurs d’une société en crise. À cette époque, comme aujourd’hui, ils étaient en guerre et en pleine crise financière, ce qui rend cette pièce très actuelle. D’ailleurs, le Canada s’est bien sorti de la crise économique mondiale comparativement à certains pays en Europe qui, eux, vivent encore difficilement aujourd’hui.

 

 

Lors du premier numéro, un des personnages a fait référence au match de hockey qui avait lieu le même soir à Montréal : en improvisant, il a offert une paire de billets pour le match à son interlocuteur, mais celui-ci a refusé en lui disant qu’il était déjà occupé….

 

 

Jean Stéphane Roy, directeur artistique du Théâtre la Catapulte, raconte à la fin de la comédie, en entrevue avec Cornwall Free News que « M. Gélinas a écrit une centaine de sketchs entre 1936 et 1947. Les Fridolinades c’est l’inventeur des Bye Bye. La technologie change, mais pas l’humain ». En outre, Gratien Gélinas a créé le personnage de Fridolin pour la radio en 1937, puis pour le théâtre l’année suivante.

 

 

Également, ce sont cinq  comédiens (Michel Séguin, Lina Blais, René Lemieux, Nathaly Charrette et Jocelyne Zucco) qui jouent plusieurs rôles dans le style d’une troupe itinérante et doivent changer de costumes à la vitesse de la lumière. De même, la production est mise en scène par Perry Schneiderman. Le décor est signé Brian Smith, des éclairages de Margaret Coderre-Williams et une musique originale de Claude Naubert. Puis, Les Fridolinades est une coproduction du Théâtre la Catapulte et duThéâtre français de Toronto.

Advertise with Cornwall Free News

Leave a comment

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

jvc

Polls

Who Would Have the Best Chance of Beating Guy Lauzon in 2015 ?

View Results

Loading ... Loading ...