L’AFO content de la nomination de Dominic Giroux à la Commission de réforme des services publics de l’Ontario – 12 juin, 2011

L’AFO content de la nomination de Dominic Giroux à la Commission de réforme des services publics de l’Ontario – 12 juin, 2011

CFN – L’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) se réjouit de la nomination du Franco-Ontarien Dominic Giroux à la Commission de réforme des services publics de l’Ontario, par le gouvernement McGuinty.

M. Giroux, qui est recteur de l’Université Laurentienne, à Sudbury, collaborera avec l’économiste Don Drummond et les deux autres membres de la commission à l’étude des modes de prestation des services dispensés à l’ensemble de la population ontarienne.

Dominic Giroux a déjà exercé les fonctions de sous-ministre adjoint au ministère de l’Éducation et au ministère de la Formation et des Collèges et Universités de l’Ontario. Il supervisait une équipe de 1 200 employés des deux ministères répartis dans dix villes, dont Sudbury et North Bay.

« L’Assemblée se réjouit de la participation de M. Giroux au sein de la commission! (…) Il possède une connaissance approfondie de la réalité communautaire franco-ontarienne », dit Linda Lauzon, directrice générale intérimaire de l’AFO.

Dans la foulée du dernier rapport du commissaire aux services en français de l’Ontario, François Boileau, publié le 31 mai dernier, le rôle des intervenants publics et communautaires dans la prestation de services relevant du gouvernement est devenu un sujet d’actualité. Rappelons que M. Boileau a demandé récemment à la communauté franco-ontarienne de participer activement au processus de renouvellement de la prestation de services du gouvernement et à se mobiliser pour proposer des solutions novatrices.

Dominic Giroux et ses confrères auront du pain sur la planche comme l’explique Mme Lauzon. « D’abord et avant tout, une analyse des besoins des francophones sera essentielle afin d’évaluer le niveau de prestation de services nécessaire dans chaque secteur d’activité et dans chaque région de l’Ontario. Il faudra aussi se demander s’il y a des jumelages possibles avec les organismes francophones, comme cela se fait déjà dans certaines régions ».

De plus, l’AFO réitère que la communauté franco-ontarienne doit demeurer un « partenaire stratégique » et demande à la commission de prendre les mesures nécessaires afin de s’assurer que la réforme envisagée ne diminue en rien l’offre active de services et de programmes de qualité en français.

L’offre de services en français par le gouvernement ontarien se trouve déjà au coeur des cinq priorités du Plan stratégique communautaire de l’Ontario français 2011-2016, qui a été déposé à la 6e AGA de l’AFO, le 11 juin, et sera publié dans les deux langues officielles à la fin de l’été 2011. Agrandir l’espace francophone dans toutes les régions de l’Ontario et contribuer au mieux-être de la société dans son ensemble constituent deux éléments importants du plan, tels qu’identifiés par la collectivité franco-ontarienne au cours des consultations des deux dernières années.

Cornwall & Seaway Valley Tourism

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.