Un GRAND projet communautaire à l’école Marie-Tanguay – Nouvelles en français avec David Grégoire – Cornwall Ontario

Cornwall ON – Sous une journée nuageuse, 260 bénévoles, en plus des enfants, ont construit une nouvelle cour d’école à l’école élémentaire catholique Marie-Tanguay, le 25 juin 2011. Toute la communauté de Cornwall s’est rassemblée pour ce projet communautaire et ainsi installer de nouvelles structures de jeux.

« Le nombre de personnes qui sont venues nous aider aujourd’hui dépasse nos attentes! C’est incroyable! On a commencé vers 7h30. Tout le monde avait hâte. C’était émouvant de voir le nombre de gens prêt à cette heure. Des parents, grands-parents, des voisins de l’école, des anciennes collègues de travail, des gens qui ne parlent pas français… sont venus nous aider! », raconte Alice Wilson-Haramis, présidente du conseil d’école.

Avant, l’école ne possédait que quelques terrains de soccer. Mais, aujourd’hui il existe trois nouvelles zones de jeux : une en avant pour les tout-petits et deux autres dans l’arrière-cour : des structures de jeux et un coin lecture. Aussi, une vingtaine d’arbres matures ont été plantés récemment afin d’agrémenter le paysage et instruire les jeunes sur l’écologie. En effet, ceux-ci pourront apprendre les différentes espèces d’arbres existant au Canada.

Autant les adultes que les enfants ont mis la main à la pâte. Tous ont pelleté roche, terre, et bois, mais les enfants se sont aussi amusés en créant une immense banderole formée de 371 cœurs, le nombre d’écoliers.

Grâce à cette nouvelle cour d’école, la direction pourra désormais promouvoir l’activité physique, diminuer les incidents d’intimidation, montrer un outil d’apprentissage aux jeunes et bien sûr rendre l’école plus attrayante.

Des parents et des enfants heureux!

Parmi les parents présents, Debbie Martel-Miles et Julie Desbiens, mères de deux jeunes à l’école Marie-Tanguay, ne voulaient pas manquer cette journée pour rien au monde. Celles-ci ont adoré leur expérience! « Un mot : wow! C’est très bon pour les enfants pour développer l’entraide chez eux », indique Mme Martel-Miles. Du côté de Mme Desbiens, « c’était formidable! C’était l’fun de voir les jeunes très enthousiastes! »

Objectif dépassé : 107 000$!

L’école a amassé 107 000$ pour les structures de jeux! Ils ont réussi à dépasser leur objectif, qui était de 100 000$. Ce projet scolaire a vu le jour grâce à la grande générosité de la communauté de Cornwall, de nombreux commanditaires et de la Fondation canadienne Let Them Be Kids. Ces derniers ont fait la différence en doublant le montant amassé.

De plus, selon la Fondation, la cour d’école de Marie-Tanguay a été le projet qui s’est organisé dans le plus court laps de temps au Canada : 51 jours! Normalement, un projet s’organise en six mois! Comme l’expression dit si bien, quand on veut, on peut!

En direct sur Internet

L’installation des nouvelles structures de jeux s’est réalisée en direct sur Internet! En effet, les internautes pouvaient suivre l’évolution des travaux et voir quelques petites entrevues, dont une avec Sœur Elaine Robitaille et une autre avec d’anciens élèves de l’école.

Parc Sœur Elaine Robitaille

L’école Marie-Tanguay a voulu honorer une dame qui a consacré sa vie au service des autres : Sœur Elaine Robitaille. Par conséquent, le nouveau parc, à l’avant de l’école, se nomme parc Sœur Elaine Robitaille.

 

« Merci pour cet honneur! C’est un honneur pour tous vous autres aussi. On montre qu’on peut tous travailler ensemble », affirme Mme Robitaille lors de son discours de remerciement.

Une page d’histoire a été tournée à Cornwall et pour la communauté scolaire de Marie-Tanguay qui a retrouvé sa cour d’école…


Photos : David Grégoire

Wine Kitz

Leave a Reply

Your email address will not be published.